Johnny mon idole Index du Forum
Johnny mon idole Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Rocks violents et chants contestataires (1969-1971)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Johnny mon idole Index du Forum -> infos sur Johnny.. -> -> De sa naissance a maintenant ->
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
edouard
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 30 Sep 2007
Messages: 1 846
Localisation: PDC
Date de naissance: 28/01/1952
Masculin Verseau (20jan-19fev)
Point(s): 4 148
Moyenne de points: 0

MessagePosté le: Dim 14 Jan 2018 - 16:31    Sujet du message: Rocks violents et chants contestataires (1969-1971) Répondre en citant

Rocks violents et chants contestataires (1969-1971)




Johnny Hallyday en 1973. 
  
  
En février 1969, Johnny Hallyday reprend la scène, d'abord au Canada, puis en France, où il rode son nouveau tour de chant87, avant de se produire au Palais des sports de Paris du 26 avril au 4 mai. Un nouveau guitariste (remarqué en février au Golf-Drouot), a intégré la formation ; nommé Jean-Pierre Azoulay, il va fortement marquer le « son Hallyday » au cours des années à venir. Au Palais des sports, l'artiste propose un spectacle totalement inédit. Évoluant sur plusieurs scènes reliées à la principale, sur l'une d'elles, il interprète Caché derrière mes poings chanson dédiée au « noble art », sur laquelle il se met en scène en boxeur. Que je t'aime alors inédite fait grosse impression et compte parmi les moments forts du tour de chant. 100 000 spectateurs assistent à ce qui est véritablement son premier « grand » spectacle qualifié par le magazine Rock & Folk « show de l'an 2000 ». (un live nommé Que je t'aime sort en novembre).
En cette période post-soixante-huitarde, Johnny Hallyday s'oriente vers un rock plus dur, plus violent, plus engagé. Communément appelé Rivière… ouvre ton lit, un nouvel album très blues rock, pour lequel il s'est entouré de nombreux musiciens anglais, notamment Peter Frampton et Steve Marriott, sort en mai. Aux manettes Glyn Johns, producteur, ingénieur du son ayant collaboré avec la crème de la musique pop rock (The BeatlesThe Rolling StonesLed Zeppelin...) c'est à l'époque un disque très novateur dans le paysage rock français. Si le disque offre au chanteur nombre de chansons pour la scène, seul Je suis né dans la rue accède au rang de tube et devient un classique de son répertoire. La chanson Que je t'aime diffusée en 45 tours en juin, obtient un grand succès et demeure l'une des plus célèbres de l'interprète. Sa tournée d'été bat des records d'affluence et Que je t'aime déclenche d'authentiques scènes d'hystérie et nombre d'évanouissements. Le spectacle achevé, Hallyday est très souvent évacué en car de police pour échapper à l'enthousiasme des fans.
En 1970, sa collaboration avec le journaliste, écrivain et cinéaste Philippe Labro poursuit cette évolution et marque grandement sa carrière. Amis, ils partagent une passion commune pour l'Amérique, et les textes écrits par Labro donnent aux chansons d'Hallyday plus de profondeur, révélant un nouvel aspect du chanteur. La première chanson Labro-Hallyday à être diffusée leur attire bien des problèmes. Alors que la face B du 45 tours On me recherche (qui raconte le périple d'un truand et ose quelques insolences envers la police), passe sans encombre, il n'en est pas de même pour le titre Jésus Christ, sur lequel Johnny chante que « si le christ vivait encore aujourd'hui, il serait un hippie », ce qui déclenche polémiques et scandales. La chanson s'attire les foudres de l'église et le Vatican menace d'excommunier l'auteur et l'interprète. Interdit d'antenne, le disque est retiré des rayons dans plusieurs magasins. Cette censure dope les ventes. Cependant, s'il ne la clame pas, Johnny Hallyday n'a jamais caché sa foi catholique.
Un nouvel album, intitulé Vie, sort en novembre. Le disque diffère des productions précédentes du chanteur ; plus engagé plus contestataire, l'opus évoque des problèmes contemporains comme l'écologie ; sur C'est écrit sur les murs, il chante la fracture de la génération 1968 d'avec ses aînés. Poème sur la 7e, dit sur le 2e mouvement de la symphonie no 7 de Beethoven, parle du monde après une catastrophe nucléaire. Essentiellement écrit par Philippe Labro et Jacques Lanzmann (écrivain et parolier attitré de Jacques Dutronc), Vie est l'une des plus fortes ventes de cette fin d'année. L'année est également marquée par le cinéma, où pour la première fois le chanteur trouve deux véritables rôles : il incarne un justicier dans Le Spécialistewestern spaghetti de Sergio Corbuccix et un voyou repenti dans Point de chute, drame policier de Robert Hossein.
Le 20 février 1970, Sylvie Vartan et Johnny Hallyday se rendent à Belfort pour un gala et sont victimes d'un grave accident de la route. Si lui n'est que très légèrement touché, c'est beaucoup plus grave pour Sylvie, sérieusement blessée au visage. Des spécialistes américains en chirurgie esthétique parviennent, après plusieurs opérations, à lui rendre son visage. Début 1971, l'affiche d'une tournée aux Antilles et au Canada fait scandale : Hallyday y apparaît crucifié sur une guitare. À Pointe-à-Pitre, le spectacle se transforme en émeutes et durant les étapes canadiennes les incidents sont également nombreux. Le succès de la chanson Oh ! Ma jolie Sarah est fulgurant et s'inscrit parmi les plus gros succès de la décennie. Elle précède la sortie en juin de Flagrant délit, un album exclusivement rock, entièrement écrit par Philippe Labroy. Johnny Hallyday a longtemps dit que Flagrant délit était son album préféré (jusqu'à ce que Rock'n'Roll Attitude ne prenne cette première place).
L'artiste chante au Palais des sports de Paris du 21 septembre au 14 octobre. Jamais encore il ne s'était produit dans la capitale sur une aussi longue période. Le son, volontairement poussé dans le rouge confirme une orientation musicale où la violence va crescendo. En fin de spectacle, le chanteur interprète un Medley Rock'n'Roll en anglais, sur lequel, chaque soir, l'accompagne au piano Michel Polnareff. Au cours de la dernière représentation, Johnny multiplie les standards américains et reste en scène plus de trois heures et demie. (Live at the Palais des sports). 
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 14 Jan 2018 - 16:31    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Johnny mon idole Index du Forum -> infos sur Johnny.. -> -> De sa naissance a maintenant -> Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer son forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
darkages Template © larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com